Comprendre l'affichage dans la recherche Google

Googlebot utilise un service d'affichage Web (WRS) qui repose sur Chrome 41 (M41). En règle générale, ce service est compatible avec les mêmes fonctionnalités de plate-forme Web que celles de la version Chrome qu'il utilise (pour en obtenir la liste complète, rendez-vous sur chromestatus.com ou utilisez la fonction de comparaison sur caniuse.com.

Toutefois, il convient de garder à l'esprit quelques exceptions et différences. Ce document décrit les fonctionnalités et les API qui sont clairement désactivées ou limitées dans le service WRS.

Googlebot et le WRS donnent la priorité au contenu essentiel de la page

Googlebot est conçu pour être un bon citoyen du Web. Il fait de l'exploration sa priorité, tout en s'assurant de ne pas nuire à l'expérience des utilisateurs qui consultent le site. Googlebot et le WRS analysent et identifient en permanence les ressources qui ne contribuent pas au contenu essentiel de la page, et sont susceptibles de ne pas explorer de telles ressources. Par exemple, les requêtes de rapport et d'erreur qui ne contribuent pas au contenu essentiel de la page, ainsi que d'autres types de requêtes similaires ne sont pas utilisées ou utiles pour extraire le contenu essentiel de la page.

Le WRS désactive certaines interfaces et fonctionnalités

Procédez à une détection des fonctionnalités pour identifier les API et les fonctionnalités compatibles du WRS, ainsi que les polyfills (le cas échéant), comme vous le feriez pour tout autre navigateur, car les fonctionnalités du WRS peuvent être mises à jour à tout moment :

  • Les interfaces IndexedDB et WebSQL sont désactivées.
  • Les interfaces définies par la spécification des service workers sont désactivées.
  • L'interface WebGL est désactivée, et les contenus 3D et VR ne sont actuellement pas indexés.

Googlebot et le WRS ne conservent pas l'état de tous les chargements de la page

Le WRS charge chaque URL (consultez l'article Présentation de l'indexation pour savoir comment Google trouve un contenu), après les redirections serveur et clients, comme pour un navigateur classique. Toutefois, le WRS ne conserve pas l'état de tous les chargements de la page :

  • Les données de stockage local et de stockage de session sont effacées pour tous les chargements de la page.
  • Les cookies HTTP sont effacés pour tous les chargements de la page.

Le WRS n'est pas compatible avec ES6

Chrome M41 n'est pas compatible avec les fonctionnalités ES6 (par exemple, les classes). Si vous utilisez ES6, assurez-vous de convertir votre code JavaScript en ES5.

Le WRS présente une compatibilité limitée concernant les composants Web

Placez votre contenu dans le Light DOM si possible et utilisez le Shadow DOM pour encapsuler et masquer les détails de la mise en œuvre. Le contenu essentiel comme les éléments de navigation, les liens, les en-têtes, votre texte principal et vos images doivent toujours être dans un Light DOM. La compatibilité est ainsi optimale pour les clients susceptibles de ne pas être utilisables avec des composants Web ou qui n'exécutent pas JavaScript.

Le WRS refuse les requêtes d'autorisation

Toute fonctionnalité nécessitant l'autorisation de l'utilisateur est automatiquement refusée par Googlebot. Pour obtenir la liste complète des fonctionnalités concernées, reportez-vous au registre des autorisations (par exemple, les API Camera, Geolocation et Notifications).

WRS et Googlebot ne sont pas compatibles avec le protocole WebSocket

Googlebot et le WRS ne sont compatibles qu'avec HTTP/1.x et FTP, avec et sans TLS.

Effectuer un suivi des erreurs et résoudre les problèmes d'affichage

En plus de procéder à une détection des fonctionnalités et d'utiliser des polyfills, veillez à recueillir et à analyser les erreurs côté client qui sont susceptibles d'empêcher le bon fonctionnement de votre application lorsque les utilisateurs et Googlebot y accèdent.

Envoyer des commentaires concernant…