Déboguer vos pages

Conseils généraux

Gardez à l'esprit que Google n'explore pas votre page immédiatement après que vous publiez une correction. Par conséquent, une erreur sur une page que vous avez corrigée peut encore être visible dans la Search Console (et dans les résultats de la recherche Google) jusqu'à ce que la page concernée soit de nouveau explorée. Vous pouvez parfois demander une exploration accélérée, par exemple à l'aide de l'Outil d'inspection d'URL, mais dans la plupart des cas, la correction apportée à votre page est affichée après quelques jours.

Outils de test utiles

Voici quelques outils utiles pour vous aider à résoudre les problèmes relevés sur vos pages.

Outils destinés aux propriétaires confirmés de site

Les outils et les rapports ci-dessous exigent que vous soyez le propriétaire confirmé du site pour être en mesure de les employer sur la page ou le site concerné. En effet, la Search Console fournit des données confidentielles du site auxquelles seul un propriétaire confirmé doit avoir accès.

  • Search Console : inscrivez-vous à la Search Console et validez la propriété d'un site pour accéder à des outils utiles permettant de contrôler et de tester votre site, tels que ceux répertoriés ci-dessous.
  • Rapports sur l'état des résultats enrichis : découvrez quels résultats enrichis Google peut lire ou non sur votre site, obtenez des conseils permettant de corriger les erreurs relatives aux résultats enrichis et demandez une nouvelle exploration après avoir résolu le problème. En revanche, vous ne pouvez pas tester d'URL arbitraire en vous appuyant sur ce type de rapport.
  • Outil d'inspection d'URL : découvrez comment votre page apparaît dans l'index Google, effectuez un test d'index sur une URL en ligne, observez comment Google affiche votre page et soumettez une URL à indexer.
  • Outil de test du fichier robots.txt : testez la syntaxe de votre fichier robots.txt. Vous pouvez tester un fichier robots.txt arbitraire sur votre site, ainsi que votre syntaxe dans une zone de texte modifiable.
  • Rapport d'état AMP : consultez les erreurs détectées par Google relatives aux pages AMP pour l'ensemble de votre site. Ces erreurs sont relevées lors de l'exploration normale. Notez que ce rapport ne vous permet pas de tester une URL arbitraire.
  • Rapport sur l'ergonomie mobile : consultez les erreurs d'ergonomie mobile pour l'ensemble de votre site. Ces erreurs sont détectées lors de l'exploration normale. Notez également que ce rapport ne vous permet pas de tester une URL arbitraire.

Outils anonymes

Ces outils peuvent être utilisés sur n'importe quelle URL sans aucune autorisation de la Search Console sur le site Web. Certains outils autorisent également les extraits de code collés dans l'outil même.

Si votre URL est protégée par un pare-feu ou hébergée sur un ordinateur local, vous pouvez utiliser un tunnel pour que l'outil de test puisse voir votre page. Pour en savoir plus, consultez la section ci-dessous.

Plus d'outils

Pour en savoir plus sur d'autres outils, les listes de diffusion et les horaires d'ouverture, consultez le Centre d'assistance Google pour les webmasters.

Tester des pages hébergées localement ou protégées par un pare-feu

Google propose plusieurs outils pour tester une seule page Web en ligne, tels que l'outil de test AMP, l'outil de test d'optimisation mobile et l'outil de test des données structurées. Toutefois, si votre page s'exécute sur votre ordinateur local sans URL publique ou si elle est protégée par pare-feu, vous pouvez toujours la tester en utilisant un tunnel afin que l'outil de test puisse la voir. Cela peut être utile si vous voulez tester une page avant de la rendre accessible au public sur le Web, ou même comme une autre étape de votre processus de publication.

Pour tester une page locale ou protégée par un pare-feu, utilisez une solution comme ngrok afin de créer un tunnel. Ces outils fournissent une URL publique reliée à une page non publique de votre hôte local ou de votre serveur protégé par un pare-feu.

L'exemple suivant démarre d'abord avec SimpleHTTPServer de Python pour héberger une page sur l'ordinateur local, puis utilise ngrok pour afficher cette page sur une URL accessible au public :

Étape 1

Démarrez un serveur HTTP local pour héberger votre page sur un port donné. Dans cet exemple, nous avons choisi le port 5326.

SimpleHTTPServer mappe le répertoire actuel en tant que racine du site.

~/testwebdir $ python -m SimpleHTTPServer 5326
Serving HTTP on 0.0.0.0 port 5326
...

Étape 2

Sur un autre terminal, démarrez votre application locale ngrok, en écoutant le port 5326, que nous avons ouvert à l'étape 1.

~/ $ ./ngrok http 5326

ngrok by @inconshreveable (Ctrl+C to quit)

Session Status online
Version 2.2.4
Region United States (us)
Web Interface http://127.0.0.1:4040
Forwarding http://ad0a5735.ngrok.io -> localhost:5326
Forwarding https://ad0a5735.ngrok.io -> localhost:5326

Connections ttl opn rt1 rt5 p50 p90
                              0 0 0.00 0.00 0.00 0.00

Étape 3

Transmettez l'URL ngrok affichée à l'outil de test de votre choix.

Dans cet exemple, l'URL racine est http://ad0a5735.ngrok.io. Par conséquent, si la page est enregistrée localement à ~/testwebdir/mypage.html, et si nous avons démarré le serveur ci-dessus à partir de ~/testwebdir/, nous pouvons tester http://ad0a5735.ngrok.io/mypage.html. Dans l'outil de test d'optimisation mobile, vous pouvez coller directement cette URL ou consulter la page https://search.google.com/test/mobile-friendly?url=http%3A%2F%2Fad0a5735.ngrok.io%2Fmypage.html.

Notez que des solutions de création de tunnels et des hôtes locaux différents mappent vos pages différemment.

En outre, certaines solutions de création de tunnels (autres que ngrok) protègent automatiquement votre URL publique temporaire à l'aide du fichier robots.txt, ce qui vous évite d'exécuter des tests Google sur celles-ci. Les outils de test Google respectent le fichier robots.txt. Lisez la documentation de votre solution de création de tunnels et de votre logiciel d'hébergement Web.

Corriger les erreurs d'accès

Si une erreur d'accès est détectée avec un outil de test Google, procédez comme suit :

  • Assurez-vous que votre page n'est pas protégée par un fichier robots.txt ou qu'elle ne nécessite aucun identifiant de connexion.
  • Essayez d'accéder à votre page en dehors de votre pare-feu, sur un autre ordinateur, en utilisant Chrome en mode navigation privée.

Envoyer des commentaires concernant…