Déployer le connecteur Microsoft SharePoint On-Prem

Ce guide est destiné aux administrateurs du connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem, c'est-à-dire à toutes les personnes responsables du téléchargement, de la configuration, de l'exécution et de la surveillance de ce connecteur.

Ce guide contient des instructions permettant de réaliser les principales tâches associées au déploiement du connecteur SharePoint On-Prem :

  • Télécharger le logiciel du connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem
  • Configurer le connecteur pour son utilisation avec une source de données SharePoint On-Prem spécifique
  • Déployer et exécuter le connecteur

Pour comprendre les concepts présentés dans ce document, vous devez être familiarisé avec les principes fondamentaux de G Suite et de SharePoint sur site.

Présentation

Par défaut, Google Cloud Search peut explorer, indexer et diffuser du contenu à partir de données G Suite (Google Docs, Gmail, etc.). Grâce au connecteur SharePoint On-Prem, vous pouvez étendre la portée de Google Cloud Search pour inclure la diffusion de contenu SharePoint On-Prem à vos utilisateurs.

Fichiers de propriétés de configuration

Pour permettre au connecteur d'explorer du contenu à partir de SharePoint sur site et le télécharger vers l'API d'indexation, vous devez fournir des informations spécifiques au connecteur en créant un fichier de configuration. Durant les étapes de configuration décrites dans la section Procédure de déploiement, vous allez créer le fichier de configuration en ajoutant des paramètres.

En plus des paramètres du connecteur SharePoint On-Prem décrits dans ce document, il existe des paramètres de configuration utilisés par tous les connecteurs Cloud Search. Pour plus d'informations, consultez l'article Paramètres de connecteur fournis par Google.

Systèmes d'exploitation compatibles

Le connecteur Cloud Search SharePoint On-Prem est compatible avec les systèmes d'exploitation suivants :

  • Windows Server 2016
  • Ubuntu
  • Red Hat Enterprise Linux 5.0
  • SUSE Enterprise Linux 10 (64 bits)

Versions de SharePoint compatibles

Le connecteur Cloud Search SharePoint On-Prem est compatible avec SharePoint Server 2016 et SharePoint Server 2013.

Indexation de documents non publiés

Le connecteur Cloud Search SharePoint On-Prem respecte toujours le paramètre "Visibilité de recherche" défini dans SharePoint (vous ne pouvez ignorer ce paramètre). Pour les documents de brouillon, l'indexation dépend des autorisations accordées au compte de l'utilisateur du connecteur. Si l'utilisateur dispose uniquement des autorisations "Lecture totale", le connecteur respecte tous les paramètres de visibilité des éléments de brouillon définis dans SharePoint.

Mécanismes d'authentification compatibles

Le connecteur Cloud Search SharePoint On-Prem est compatible avec les mécanismes d'authentification NTLM, Kerberos, HTTP Basic et ADFS.

Limitations connues relatives au connecteur

La liste des limitations connues relatives à ce connecteur est fournie ci-dessous :

  • Le nombre de bases de données de contenu affecte la latence de détection des modifications de document.
  • Le nombre d'utilisateurs et de groupes uniques utilisés dans les listes de contrôle d'accès pour chaque collection de sites a une incidence sur la consommation de mémoire.
  • La version actuelle du connecteur est compatible avec les identités provenant d'un seul domaine Active Directory.
  • La version actuelle du connecteur n'est pas compatible avec les comptes principaux Active Directory et Windows bien connus, tels que Everyone, BUILTIN\Users, All Authenticated Users.
  • La version actuelle du connecteur ne génère pas de notifications de suppression instantanées.
  • La version actuelle du connecteur repose sur la réindexation du contenu pour identifier les suppressions dans le dépôt source. Pour le contenu précédemment indexé, la latence de détection des suppressions peut être supérieure à 4 heures.

Avant de déployer le connecteur Cloud Search SharePoint On-Prem

Le connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem peut être installé sous Linux ou sous Windows. Avant de déployer le connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem, assurez-vous que vous disposez de la configuration requise suivante :

  • Windows Server 2016
  • SharePoint Server 2016 ou SharePoint Server 2013
  • Java JRE 1.8 installé sur un ordinateur qui exécute le connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem
  • Informations G Suite requises pour établir les relations entre Google Cloud Search et la source de données :

    L'administrateur G Suite du domaine est généralement en mesure de vous fournir ces identifiants.

  • Un compte utilisateur pour le connecteur, avec des autorisations "Lecture totale" sur l'application Web SharePoint dans les règles relatives aux utilisateurs

  • Assurez-vous qu'une collection de sites racine a été créée pour l'application Web. Ce connecteur n'est pas compatible avec l'indexation du contenu à partir d'une application Web sans collection de sites racine.

  • Si des collections de sites verrouillées en écriture sont présentes, exécutez le script PrepareWriteLockedSitesForAdaptor.ps1 sous SharePoint à l'aide d'un compte disposant des droits d'administrateur avant d'installer le connecteur.

  • Pour collecter des informations supplémentaires sur votre environnement SharePoint, qui peuvent être utiles lors de la configuration du connecteur SharePoint, exécutez diagnose_sp.ps1 sur le serveur SharePoint à l'aide d'un compte disposant des droits d'administration de batterie de serveurs.

    Bien qu'il ne soit pas obligatoire d'exécuter le script avant de déployer le connecteur SharePoint, la sortie du script, qui comprend des informations telles que le nombre d'applications Web, le mécanisme d'authentification, le nombre de documents et le nombre de membres de groupe d'utilisateurs, est très utile pour faciliter l'estimation du nombre d'instances de connecteur requises, de la quantité de mémoire nécessaire et du nombre de documents attendu.

Procédure de déploiement

Pour déployer le connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem, suivez les étapes ci-dessous :

  1. Installer le logiciel du connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem
  2. Spécifier la configuration du connecteur SharePoint On-Prem
  3. Configurer l'accès à la source de données Google Cloud Search
  4. Configurer l'accès à SharePoint On-Prem
  5. Ajouter SharePoint en tant qu'hôte approuvé
  6. Configurer des collections de sites
  7. Activer la journalisation
  8. Configurer le mappage des identités SharePoint avec Google Cloud Search
  9. Configurer la recherche Active Directory
  10. Configurer la compatibilité avec les données structurées et la génération de contenu HTML

1. Installer le logiciel du connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem

Google fournit le logiciel d'installation du connecteur dans le fichier suivant :

google-cloudsearch-sharepoint-connector-v1-0.0.2.zip

Téléchargez et extrayez le connecteur Microsoft SharePoint On-Prem, puis enregistrez-le dans un répertoire de travail dans lequel s'exécute le connecteur. Ce répertoire peut également contenir tous les fichiers nécessaires à l'exécution, y compris le fichier de configuration et le fichier de clés de compte de service.

2. Spécifier la configuration du connecteur SharePoint On-Prem

Pour permettre au connecteur d'accéder correctement à SharePoint On-Prem et d'indexer le contenu pertinent, vous devez d'abord créer son fichier de configuration. Vous pouvez contrôler le comportement et les attributs du connecteur SharePoint On-Prem à l'aide de paramètres définis dans le fichier de configuration du connecteur. Des paramètres configurables permettent de contrôler les éléments suivants :

  • Accès à une source de données
  • Accès au serveur SharePoint On-Prem
  • Indexation du serveur SharePoint On-Prem en tant que collection de sites

Pour créer un fichier de configuration :

  • Ouvrez un éditeur de texte de votre choix et attribuez un nom au fichier de configuration.
  • Ajoutez des paires clé=valeur aux contenus des fichiers comme expliqué dans les sections suivantes.
  • Attribuez un nom au fichier de configuration et enregistrez-le. Google vous recommande d'attribuer au fichier de configuration le nom connector-config.properties pour pouvoir exécuter le connecteur via la ligne de commande sans aucun paramètre supplémentaire.

3. Configurer l'accès à la source de données Google Cloud Search

Les premiers paramètres à spécifier dans chaque fichier de configuration sont les paramètres d'accès à la source de données Cloud Search, comme indiqué dans le tableau suivant. En règle générale, vous avez besoin de l'ID de source de données, de l'ID de source d'identité et du chemin d'accès au fichier de clé privée du compte de service pour configurer l'accès du connecteur à Cloud Search. Les étapes de configuration d'une source de données sont décrites dans l'article Ajouter une source de données pour les recherches.

Paramètre Définition
ID de la source de données api.sourceId=1234567890abcdef

Obligatoire. ID de la source Google Cloud Search défini par l'administrateur G Suite, comme décrit dans l'article Gérer les sources de données tierces.

Chemin d'accès du fichier de clé privée de compte de service api.serviceAccountPrivateKeyFile=./PrivateKey.json

Obligatoire. Fichier de clé du compte de service Google Cloud Search pour l'accessibilité du connecteur Google Cloud Search SharePoint On-Prem.

ID de la source d'identité api.identitySourceId=x0987654321

Obligatoire. ID de la source d'identité Cloud Search défini par l'administrateur G Suite.

4. Configurer l'accès à SharePoint On-Prem

Pour permettre au connecteur d'accéder à SharePoint On-Prem et d'en extraire des données pour l'indexation, vous devez d'abord configurer l'accès au serveur SharePoint. Le paramètre suivant permet d'ajouter des informations d'accès au fichier de configuration.

Paramètre Définition
Nom de domaine complet associé au serveur SharePoint sharepoint.server=http://yoursharepoint.example.com/

Obligatoire. Si le nom de domaine n'est pas complet, vous devez définir le remplacement DNS sur l'hôte du connecteur.

Nom d'utilisateur SharePoint sharepoint.username=YOURDOMAIN\\ConnectorUser

Obligatoire lors de l'exécution du connecteur sous Linux ou sur une machine Windows n'appartenant pas au domaine SharePoint Server AD.

Mot de passe SharePoint sharepoint.password=user_password

Obligatoire lors de l'exécution du connecteur sous Linux ou sur une machine Windows n'appartenant pas au domaine SharePoint Server AD.

Utiliser Live Authentication pour la connexion à SharePoint sharepoint.username=AdaptorUser Live Authentication Id

sharepoint.password uS3R_passWoRD

sharepoint.formsAuthenticationMode=LIVE

Utiliser l'authentification ADFS pour la connexion à SharePoint sharepoint.username=AdaptorUser@yourdomain.com

sharepoint.password=uS3R_passWoRD

sharepoint.sts.endpoint=https://adfs.example.com/adfs/services/trust/2005/usernamemixed

sharepoint.sts.realm=urn:myserver:sharepoint ou https://yoursharepoint.example.com/_trust

sharepoint.formsAuthenticationMode=ADFS

5. Ajouter SharePoint en tant qu'hôte approuvé

Si SharePoint est configuré pour utiliser HTTPS, effectuez la procédure suivante pour obtenir un certificat SharePoint en vue de l'ajouter en tant qu'hôte approuvé pour le connecteur :

  • Accédez à SharePoint dans un navigateur. Une page d'avertissement contenant un message tel que "Cette connexion n'est pas approuvée" s'affiche. Ce message apparaît, car le certificat est auto-signé, et non signé par une autorité de certification approuvée. Cliquez sur Je comprends les risques et Ajouter une exception.
  • Attendez que le bouton Afficher... soit accessible, puis cliquez dessus.
  • Dans l'onglet "Détails", cliquez sur "Exporter".
  • Enregistrez le certificat dans le répertoire du connecteur sous le nom sharepoint.crt.
  • Cliquez sur Fermer et Annuler pour fermer les fenêtres.
  • Pour autoriser le connecteur à faire confiance à SharePoint, ouvrez une invite de commande, puis saisissez la commande suivante : keytool -importcert -keystore cacerts.jks -storepass changeit -file sharepoint.crt -alias sharepoint

  • À l'invite "Faire confiance à ce certificat ?", répondez oui.

6. Configurer les collections de sites

Vous avez également la possibilité de configurer le connecteur pour indexer un serveur SharePoint en tant que collection de sites.

Paramètre Définition
Indiquer si sharepoint.server est une collection de sites, plutôt qu'un serveur virtuel sharepoint.siteCollectionOnly=true

La valeur par défaut est détectée automatiquement. Si la valeur est vrai, le connecteur indexe sharepoint.server en tant que collection de sites.

7. Activer la journalisation

Créez un dossier nommé logs dans le répertoire contenant le binaire du connecteur. Créez un fichier ASCII ou UTF-8 nommé logging.properties dans le même répertoire et ajoutez le contenu suivant :

handlers = java.util.logging.ConsoleHandler,java.util.logging.FileHandler
# Default log level
.level = INFO
# uncomment line below to increase logging level for SharePoint APIsa
#com.google.enterprise.cloudsearch.sharepoint.level=FINE

# uncomment line below to increase logging level to enable API trace
#com.google.api.client.http.level = FINE
java.util.logging.ConsoleHandler.level = INFO
java.util.logging.FileHandler.pattern=logs/connector-sharepoint.%g.log
java.util.logging.FileHandler.limit=10485760
java.util.logging.FileHandler.count=10
java.util.logging.FileHandler.formatter=java.util.logging.SimpleFormatter

Google Cloud Search permet à ses clients d'appliquer des filtrages de liste de contrôle d'accès aux résultats de recherche. Ces listes de contrôle d'accès peuvent être définies à l'aide de comptes principaux Google et externes.

Une installation type de SharePoint On-Prem implique les trois comptes principaux suivants :

  • Utilisateurs Active Directory
  • Groupes Active Directory
  • Groupes locaux SharePoint (avec des utilisateurs et des groupes Active Directory en tant que membres)

Pour appliquer les filtrages de sécurité appropriés au contenu SharePoint, vous devez également synchroniser ces identités externes avec Google.

  • Utilisez l'outil Google Cloud Directory Sync (intégrant la compatibilité avec les groupes avec mappage d'identité) pour synchroniser les utilisateurs et les groupes Active Directory.
  • Utilisez le connecteur d'identité SharePoint pour la synchronisation des groupes locaux SharePoint.

Pour établir la compatibilité avec cette configuration, vous devez créer deux sources d'identité :

  • une source d'identité pour la synchronisation des utilisateurs et des groupes Active Directory ;
  • une source d'identité pour les groupes locaux SharePoint.
Paramètre Définition
ID de la source d'identité api.identitySourceId=1234567890abcdef

ID de source d'identité pour la synchronisation des groupes locaux SharePoint. Obligatoire. ID de source Google Cloud Search défini par l'administrateur G Suite, comme décrit dans l'article Ajouter une source de données pour les recherches.

Sources d'identité de référence api.referenceIdentitySources=CONTOSO,contoso

Liste des sources d'identité de référence pour les comptes principaux Active Directory. La valeur doit correspondre au nom NETBIOS Active Directory des comptes principaux Active Directory référencés.

ID de source d'identité de référence api.referenceIdentitySource.CONTOSO.id=112233abcd

Obligatoire. ID de source d'identité pour la synchronisation des comptes principaux Active Directory pour le domaine CONTOSO.

9. Configurer la recherche Active Directory

Alors que les autres connecteurs utilisent Google Cloud Directory Sync pour la synchronisation des utilisateurs et des groupes Active Directory, le connecteur SharePoint doit effectuer une recherche avec AD pour extraire des informations supplémentaires sur les comptes principaux en cours de synchronisation. Les cas d'utilisation incluent les situations suivantes :

  • Mappage de SID pour un groupe de domaines avec le nom sAMAccountName correspondant.
  • Mappage du nom sAMAccountName de l'utilisateur avec l'adresse e-mail pour les membres de groupes locaux SharePoint.
Paramètre Définition
Hôte Active Directory adLookup.host=dc.contoso.com

Obligatoire. Nom d'hôte Active Directory ou adresse IP.

Port de recherche Active Directory adLookup.port=389

Facultatif. La valeur par défaut est 389. Utilisez la valeur 686 pour ssl.

Méthode de recherche Active Directory adLookup.method=standard

Facultatif. La valeur par défaut est "standard". Utilisez la valeur "ssl" pour une connexion sécurisée.

Utilisateur de recherche Active Directory adLookup.username=CONTOSO\user1

Obligatoire. Utilisateur autorisé à effectuer des recherches Active Directory.

Mot de passe de recherche Active Directory adLookup.passowrd=password123

Obligatoire. Mot de passe pour l'utilisateur spécifié par adLookup.user.

10. Configurer la compatibilité avec les données structurées et la génération de contenu HTML pour les éléments de liste SharePoint

Pour indexer des métadonnées supplémentaires pour les éléments de liste SharePoint, configurez le connecteur de sorte qu'il soit compatible avec la génération de contenu HTML et/ou les données structurées.

Génération de contenu HTML

Les paramètres du tableau suivant permettent de configurer la génération de contenu HTML. Pour plus d'informations sur les paramètres facultatifs de génération de contenu HTML, consultez l'article "Génération de contenu HTML".

Paramètre Définition
Champ de titre du modèle HTML contentTemplate.sharePointItem.title=Title

Champ SharePoint à utiliser comme "Titre" pour le code HTML généré.

Champs de qualité de recherche de contenu HTML élevée contentTemplate.sharePointItem.quality.high=highField1,highField2…

Champs à inclure dans le code HTML généré en tant que champs de qualité élevée. La correspondance avec les termes de requête de recherche figurant dans ces champs sera classée à un rang plus élevé.

Champs de qualité de recherche de support de contenu HTML contentTemplate.sharePointItem.quality.medium=mediumField1, mediumField2…

Champs à inclure dans le code HTML généré en tant que champs de qualité moyenne.

Champs de qualité de recherche de contenu HTML faible contentTemplate.sharePointItem.quality.low=lowField1, lowField2…

Champs à inclure dans le code HTML généré en tant que champs de qualité faible.

Colonnes non mappées de contenu HTML contentTemplate.sharepointItem.unmappedColumnsMode=IGNORE

La valeur par défaut est "Ignore". Le connecteur génère du code HTML uniquement à l'aide de colonnes mappées. Définissez ce paramètre sur APPEND si vous souhaitez inclure des champs non mappés (ne faisant pas partie des configurations élevée, moyenne et faible) dans le contenu HTML généré.

Compatibilité avec les données structurées

Le connecteur fournit des données structurées pour les éléments de liste SharePoint si le schéma de la source de données est défini selon les instructions suivantes :

  • Le connecteur mappe les noms de type de contenu SharePoint avec les définitions d'objet correspondantes en normalisant le nom du type de contenu SharePoint selon les spécifications définies par l'API Cloud Search. L'API Cloud Search accepte uniquement les caractères A à Z, a à z et 0 à 9 pour les définitions d'objet. Le connecteur normalise les noms de type de contenu en excluant les caractères non acceptés.

Par exemple, les annonces de type de contenu sont mappées avec la définition d'objet "Communiqués", tandis que le type de contenu "Article d'actualités" correspond à "Articled'actualités".

  • Le connecteur mappe les noms de propriété SharePoint avec les définitions de propriété en normalisant les noms à afficher des colonnes SharePoint.

Exemple : Fichier de configuration

L'exemple de fichier de configuration suivant indique les paires de paramètres clé = valeur définissant le comportement d'un exemple de connecteur.

api.sourceId=08ef8becd116faa4546b8ca2c84b2879
api.serviceAccountPrivateKeyFile=service_account.json
api.identitySourceId=08ef8becd116faa475de26d9b291fed9

# Optional
contentTemplate.sharepointItem.title=Title
contentTemplate.sharepointItem.unmappedColumnsMode=APPEND

sharepoint.server=http://sp-2016:32967/sites/doc-center-site-collection
sharepoint.siteCollectionOnly=true
sharepoint.username=contoso\\admin
sharepoint.password=pa$sw0rd
sharepoint.stripDomainInUserPrincipals=true

adLookup.host=dc.contoso.com
adLookup.port=389
adLookup.username=contoso\\admin
adLookup.password=pa$sw0rd

api.referenceIdentitySources=CONTOSO,contoso
api.referenceIdentitySource.contoso.id=08ef8becd116faa5d3783f8c5a80e5aa
api.referenceIdentitySource.CONTOSO.id=08ef8becd116faa5d3783f8c5a80e5aa

Exécuter le connecteur d'identité SharePoint On-Prem

Pour permettre aux utilisateurs d'obtenir des résultats dans Cloud Search pour le contenu auquel ils ont accès, vous devez d'abord mapper les comptes principaux figurant dans l'annuaire Active Directory sur site et dans la collection de sites SharePoint avec les identités du service Google Cloud Identity. Cette synchronisation est effectuée via l'application Google Cloud Directory Sync (GCDS) et le connecteur d'identité SharePoint On-Prem. Pour en savoir plus sur l'utilisation de GCDS, consultez l'article À propos de Google Directory Sync. Pour plus d'informations sur l'activation des groupes avec mappage d'identité, consultez l'article Synchroniser des groupes avec une source d'identité Cloud Search.

Une fois les utilisateurs et les groupes synchronisés dans Active Directory par GCDS, exécutez le connecteur d'identité SharePoint On-Prem, comme expliqué ci-dessous, pour synchroniser les groupes de collections de sites SharePoint.

Le connecteur d'identité utilise un fichier de configuration semblable à celui utilisé pour indexer le contenu. Un exemple de fichier de configuration du connecteur d'identité est fourni ci-dessous :

api.customerId=C05d3djk8
api.serviceAccountPrivateKeyFile=service_account.json
api.identitySourceId=08ef8becd116faa475de26d9b291fed9

sharepoint.server=http://sp-2016:32967/sites/doc-center-site-collection
sharepoint.siteCollectionOnly=true
sharepoint.username=contoso\\admin
sharepoint.password=pa$sw0rd
sharepoint.stripDomainInUserPrincipals=true

adLookup.host=dc.contoso.com
adLookup.port=389
adLookup.username=contoso\\admin
adLookup.password=pa$sw0rd

api.referenceIdentitySources=CONTOSO,contoso
api.referenceIdentitySource.contoso.id=08ef8becd116faa5d3783f8c5a80e5aa
api.referenceIdentitySource.CONTOSO.id=08ef8becd116faa5d3783f8c5a80e5aa

Notez que ce fichier comprend la propriété api.customerId. Cette propriété contient votre identifiant de compte G Suite. Pour plus d'informations sur la création d'un customerID, consultez la section Mapper des identités d'utilisateur dans Cloud Search.

Le fichier JAR utilisé pour indexer le contenu contient également le connecteur d'identité. Pour l'exécuter, lancez la commande suivante dans le répertoire contenant le fichier de configuration :

java -Djava.util.logging.config.file=logging.properties -cp "google-cloudsearch-sharepoint-connector-v<version>-withlib.jar" com.google.enterprise.cloudsearch.sharepoint.SharePointIdentityConnector

Exécuter le connecteur SharePoint On-Prem

Pour exécuter le connecteur, lancez la commande cmd.exe sur la machine hôte :

java -Djava.util.logging.config.file=logging.properties -jar google-cloudsearch-sharepoint-connector-v<version>-withlib.jar

Pour exécuter le connecteur sur des sites SharePoint sécurisés par HTTPs, ajoutez SharePoint en tant qu'hôte approuvé, comme décrit ci-dessus.

java -Djavax.net.ssl.trustStore=cacerts.jks -Djavax.net.ssl.trustStoreType=jks -Djavax.net.ssl.trustStorePassword=changeit -Djava.util.logging.config.file=logging.properties -jar google-cloudsearch-sharepoint-connector-v<version>-withlib.jar

Informations supplémentaires

Les informations contenues dans cette section portent sur la configuration avancée du connecteur SharePoint.

Configurations mutualisées

Les déploiements SharePoint mutualisés hébergent généralement plusieurs sites client sous la même application Web. Les clients obtiennent des autorisations uniquement pour leurs collections de sites respectives. Dans un tel scénario, il n'est pas possible d'obtenir des autorisations Lecture totale sur l'application Web SharePoint, comme requis par le connecteur SharePoint On-Prem.

La compatibilité de ces configurations mutualisées est assurée via le mode Collection de sites uniquement. Pour permettre la compatibilité avec une configuration mutualisée, le mode Collection de sites doit être activé à l'aide de l'option de configuration sharepoint.siteCollectionOnly du fichier connector-config.properties.

Pour indexer une collection de sites au niveau racine en mode Collection de sites uniquement, vous devez définir explicitement sharepoint.siteCollectionOnly sur vrai.

Le connecteur indexe une collection de sites et ses éléments enfants. Pour cette raison, le compte utilisateur du connecteur sous SharePoint nécessite des autorisations d'administrateur sur la collection de sites.

Pour indexer plusieurs collections de sites dans un environnement mutualisé, vous devez configurer une instance de connecteur pour chacune des collections de sites.

Pour configurer le connecteur SharePoint On-Prem en mode Collection de sites uniquement :

  • Spécifiez sharepoint.server en tant qu'URL de collection de sites, telle que http://sharepoint.example.com/sites/sitecollection.

  • Si l'URL de la collection de sites est la collection de sites racine (par exemple, http://sharepoint.example.com), définissez explicitement sharepoint.siteCollectionOnly=true.

URL non canoniques en mode Collection de sites uniquement

Le connecteur SharePoint On-Prem autorise les URL non canoniques en mode Collection de sites uniquement. En d'autres termes, l'URL du connecteur spécifiée par l'option de configuration sharepoint.server du fichier connector-config.properties ne doit pas nécessairement respecter la casse utilisée sous SharePoint.

Ignorer la balise Content-Type pour les fichiers .msg Microsoft Outlook

Si le connecteur rencontre des fichiers .msg Outlook lors de l'exploration du contenu, il ignore la balise Content-Type de ces fichiers et les indexe en tant que application/vnd.ms-outlook.