Protéger les comptes utilisateur avec la protection multicompte

Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.

Si votre application permet aux utilisateurs de se connecter à leur compte à l'aide de Google, vous pouvez améliorer la sécurité de ces comptes utilisateur partagés en écoutant les notifications d'événements de sécurité fournies par le service de protection multicompte et en y répondant.

Ces notifications vous informent de changements importants apportés aux comptes Google de vos utilisateurs, ce qui peut avoir des répercussions sur la sécurité de leurs comptes avec votre application. Par exemple, si le compte Google d'un utilisateur a été piraté, son compte peut être piraté via la récupération de compte de messagerie ou via l'authentification unique.

Pour vous aider à atténuer le risque lié à ces événements, Google envoie des objets de service appelés jetons d'événement de sécurité. Ces jetons exposent très peu d'informations, à savoir seulement le type d'événement de sécurité et le moment où il s'est produit, ainsi que l'identifiant de l'utilisateur concerné, mais vous pouvez les utiliser pour prendre les mesures appropriées en réponse. Par exemple, si la sécurité du compte Google d'un utilisateur a été compromise, vous pouvez désactiver temporairement la fonctionnalité Se connecter avec Google pour cet utilisateur et empêcher l'envoi des e-mails de récupération de compte à son adresse Gmail.

La protection multicompte est basée sur la norme RISC développée par l'OpenID Foundation.

Présentation

Pour utiliser la protection multicompte avec votre application ou votre service, vous devez effectuer les tâches suivantes:

  1. Configurez votre projet dans API Console.

  2. créer un point de terminaison de récepteur d'événements auquel Google enverra les jetons d'événement de sécurité ; Ce point de terminaison est chargé de valider les jetons qu'il reçoit, puis de répondre aux événements de sécurité de la manière de votre choix.

  3. Enregistrez votre point de terminaison auprès de Google pour commencer à recevoir des jetons d'événement liés à la sécurité.

Conditions préalables

Vous ne recevez des jetons d'événement de sécurité que pour les utilisateurs Google qui ont autorisé votre service à accéder à leurs informations de profil ou à leurs adresses e-mail. Vous pouvez obtenir cette autorisation en demandant les champs d'application profile ou email. Les nouveaux SDK Sign In With Google ou les anciens SDK Google Sign-In demandent ces champs d'application par défaut. Toutefois, si vous n'utilisez pas les paramètres par défaut ou si vous accédez directement au point de terminaison OpenID Connect de Google, assurez-vous de demander au moins l'un de ces champs d'application.

Configurez un projet dans API Console

Avant de pouvoir commencer à recevoir des jetons d'événement de sécurité, vous devez créer un compte de service et activer l'API RISC dans votre projetAPI Console . Vous devez utiliser le même projetAPI Console que vous utilisez pour accéder aux services Google, tels que Google Sign-In, dans votre application.

Pour créer le compte de service :

  1. Ouvrez API Console Credentials page. Lorsque vous y êtes invité, choisissez le projetAPI Consoleque vous utilisez pour accéder aux services Google dans votre application.

  2. Cliquez sur Créer des identifiants > Compte de service.

  3. Créez un compte de service avec le rôle Éditeur.

  4. Créez une clé pour le compte de service que vous venez de créer. Choisissez le type de clé JSON, puis cliquez sur Créer. Une fois la clé créée, vous téléchargerez un fichier JSON contenant les identifiants de votre compte de service. Conservez ce fichier en lieu sûr, tout en restant accessible au point de terminaison de votre récepteur d'événements.

Pendant que vous êtes sur la page "Identifiants" de votre projet, notez également les ID client que vous utilisez pour Se connecter avec Google ou Google Sign-In (ancien). En règle générale, vous disposez d'un ID client pour chaque plate-forme compatible. Vous en aurez besoin pour valider les jetons d'événement de sécurité, comme décrit dans la section suivante.

Pour activer l'API RISC:

  1. Ouvrez la page de l'API RISC dansAPI Console. Assurez-vous que le projet que vous utilisez pour accéder aux services Google est toujours sélectionné.

  2. Lisez les Conditions d'utilisation de RISC et assurez-vous de comprendre les exigences.

    Si vous activez l'API pour un projet appartenant à une organisation, assurez-vous d'être autorisé à lier votre organisation aux conditions RISC.

  3. Cliquez sur Activer uniquement si vous acceptez les conditions d'utilisation de RISC.

Créer un point de terminaison de récepteur d'événements

Pour recevoir des notifications d'événements de sécurité de la part de Google, vous créez un point de terminaison HTTPS qui gère les requêtes HTTPS POST. Une fois que vous avez enregistré ce point de terminaison (voir ci-dessous), Google commence à publier des chaînes de signature cryptographique appelées jetons d'événement de sécurité. Les jetons d'événement de sécurité sont des jetons JWT signés qui contiennent des informations sur un seul événement lié à la sécurité.

Pour chaque jeton d'événement de sécurité que vous recevez à votre point de terminaison, commencez par valider et décoder le jeton, puis gérez l'événement de sécurité de manière appropriée pour votre service. Il est essentiel de valider le jeton d'événement avant le décodage pour empêcher les attaques malveillantes d'acteurs malintentionnés. Les sections suivantes décrivent ces tâches:

1. Décoder et valider le jeton d'événement de sécurité

Comme les jetons d'événement de sécurité sont un type spécifique de JWT, vous pouvez les décoder et les valider à l'aide de n'importe quelle bibliothèque JWT, telle que celle répertoriée sur jwt.io. Quelle que soit la bibliothèque que vous utilisez, votre code de validation de jeton doit:

  1. Obtenez l'identifiant d'émetteur de la protection multicompte (issuer) et l'URI du certificat de clé de signature (jwks_uri) dans le document de configuration RISC de Google, disponible à l'adresse https://accounts.google.com/.well-known/risc-configuration.
  2. À l'aide de la bibliothèque JWT de votre choix, récupérez l'ID de clé de signature à partir de l'en-tête du jeton d'événement de sécurité.
  3. Dans le document de certificat de clé de signature Google, obtenez la clé publique avec l'ID de clé obtenu à l'étape précédente. Si le document ne contient pas de clé avec l'ID que vous recherchez, le jeton d'événement de sécurité n'est probablement pas valide et votre point de terminaison doit renvoyer l'erreur HTTP 400.
  4. À l'aide de la bibliothèque JWT de votre choix, vérifiez les points suivants :
    • Le jeton d'événement de sécurité est signé à l'aide de la clé publique que vous avez obtenue à l'étape précédente.
    • La revendication aud du jeton est l'un des ID client de vos applications.
    • La revendication iss du jeton correspond à l'identifiant d'émetteur que vous avez obtenu dans le document de découverte RISC. Notez que vous n'avez pas besoin de vérifier l'expiration du jeton (exp), car les jetons d'événement de sécurité représentent des événements historiques et n'expirent donc pas.

Exemple :

Java

Avec java-jwt et jwks-rsa-java:

public DecodedJWT validateSecurityEventToken(String token) {
    DecodedJWT jwt = null;
    try {
        // In a real implementation, get these values from
        // https://accounts.google.com/.well-known/risc-configuration
        String issuer = "accounts.google.com";
        String jwksUri = "https://www.googleapis.com/oauth2/v3/certs";

        // Get the ID of the key used to sign the token.
        DecodedJWT unverifiedJwt = JWT.decode(token);
        String keyId = unverifiedJwt.getKeyId();

        // Get the public key from Google.
        JwkProvider googleCerts = new UrlJwkProvider(new URL(jwksUri), null, null);
        PublicKey publicKey = googleCerts.get(keyId).getPublicKey();

        // Verify and decode the token.
        Algorithm rsa = Algorithm.RSA256((RSAPublicKey) publicKey, null);
        JWTVerifier verifier = JWT.require(rsa)
                .withIssuer(issuer)
                // Get your apps' client IDs from the API console:
                // https://console.developers.google.com/apis/credentials?project=_
                .withAudience("123456789-abcedfgh.apps.googleusercontent.com",
                              "123456789-ijklmnop.apps.googleusercontent.com",
                              "123456789-qrstuvwx.apps.googleusercontent.com")
                .acceptLeeway(Long.MAX_VALUE)  // Don't check for expiration.
                .build();
        jwt = verifier.verify(token);
    } catch (JwkException e) {
        // Key not found. Return HTTP 400.
    } catch (InvalidClaimException e) {

    } catch (JWTDecodeException exception) {
        // Malformed token. Return HTTP 400.
    } catch (MalformedURLException e) {
        // Invalid JWKS URI.
    }
    return jwt;
}

Python

import json
import jwt       # pip install pyjwt
import requests  # pip install requests

def validate_security_token(token, client_ids):
    # Get Google's RISC configuration.
    risc_config_uri = 'https://accounts.google.com/.well-known/risc-configuration'
    risc_config = requests.get(risc_config_uri).json()

    # Get the public key used to sign the token.
    google_certs = requests.get(risc_config['jwks_uri']).json()
    jwt_header = jwt.get_unverified_header(token)
    key_id = jwt_header['kid']
    public_key = None
    for key in google_certs['keys']:
        if key['kid'] == key_id:
            public_key = jwt.algorithms.RSAAlgorithm.from_jwk(json.dumps(key))
    if not public_key:
        raise Exception('Public key certificate not found.')
        # In this situation, return HTTP 400

    # Decode the token, validating its signature, audience, and issuer.
    try:
        token_data = jwt.decode(token, public_key, algorithms='RS256',
                                options={'verify_exp': False},
                                audience=client_ids, issuer=risc_config['issuer'])
    except:
        raise
        # Validation failed. Return HTTP 400.
    return token_data

# Get your apps' client IDs from the API console:
# https://console.developers.google.com/apis/credentials?project=_
client_ids = ['123456789-abcedfgh.apps.googleusercontent.com',
              '123456789-ijklmnop.apps.googleusercontent.com',
              '123456789-qrstuvwx.apps.googleusercontent.com']
token_data = validate_security_token(token, client_ids)

Si le jeton est valide et a été décodé correctement, renvoyez l'état HTTP 202. Ensuite, gérez l'événement de sécurité indiqué par le jeton.

2. Gérer les événements liés à la sécurité

Lorsqu'il est décodé, le jeton d'événement de sécurité se présente comme suit:

{
  "iss": "https://accounts.google.com/",
  "aud": "123456789-abcedfgh.apps.googleusercontent.com",
  "iat": 1508184845,
  "jti": "756E69717565206964656E746966696572",
  "events": {
    "https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-disabled": {
      "subject": {
        "subject_type": "iss-sub",
        "iss": "https://accounts.google.com/",
        "sub": "7375626A656374"
      },
      "reason": "hijacking"
    }
  }
}

Les revendications iss et aud indiquent l'émetteur du jeton (Google) et le destinataire auquel il est destiné (votre service). Vous avez vérifié ces revendications à l'étape précédente.

La revendication jti est une chaîne qui identifie un seul événement de sécurité et qui est propre au flux. Vous pouvez l'utiliser pour suivre les événements de sécurité que vous avez reçus.

La revendication events contient des informations sur l'événement de sécurité représenté par le jeton. Cette revendication est le mappage entre un identifiant de type d'événement et une revendication subject, qui spécifie l'utilisateur concerné par l'événement et tous les détails supplémentaires sur l'événement qui pourraient être disponibles.

La revendication subject identifie un utilisateur particulier avec l'ID de compte Google unique de l'utilisateur (sub). Cet ID de compte Google est le même identifiant (sub) que celui contenu dans les jetons d'ID JWT émis par la nouvelle bibliothèque Se connecter avec Google (JavaScript, HTML), l'ancienne bibliothèque Google Sign-In ou OpenID Connect. Lorsque le subject_type de la revendication est id_token_claims, il peut également inclure un champ email avec l'adresse e-mail de l'utilisateur.

Utilisez les informations de la revendication events pour prendre les mesures appropriées pour le type d'événement associé au compte utilisateur spécifié.

Identifiants de jeton OAuth

Pour les événements OAuth liés à des jetons individuels, le type d'identifiant token subject (objet du jeton) contient les champs suivants:

  • token_type: seul refresh_token est accepté.

  • token_identifier_alg: consultez le tableau ci-dessous pour connaître les valeurs possibles.

  • token : consultez le tableau ci-dessous.

token_identifier_alg (identifiant de jeton) jeton
prefix Les 16 premiers caractères du jeton.
hash_base64_sha512_sha512 Double hachage du jeton à l'aide de SHA-512.

Si vous intégrez ces événements, nous vous suggérons d'indexer vos jetons en fonction de ces valeurs possibles pour garantir une correspondance rapide lorsque l'événement est reçu.

Types d'événements acceptés

La protection multicompte est compatible avec les types d'événements suivants liés à la sécurité:

Type d'événement Attributs Répondre
https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/sessions-revoked Obligatoire: sécurisez à nouveau le compte de l'utilisateur en mettant fin aux sessions actuellement ouvertes.
https://schemas.openid.net/secevent/oauth/event-type/tokens-revoked

Obligatoire : si le jeton concerne Google Sign-In, mettez fin aux sessions actuellement ouvertes. Vous pouvez également suggérer à l'utilisateur de configurer une autre méthode de connexion.

Suggéré: si le jeton concerne l'accès à d'autres API Google, supprimez l'un des jetons OAuth que vous avez stockés.

https://schemas.openid.net/secevent/oauth/event-type/token-revoked Consultez la section Identifiants de jeton OAuth pour les identifiants de jeton.

Obligatoire : si vous stockez le jeton d'actualisation correspondant, supprimez-le et demandez à l'utilisateur de redonner son consentement la prochaine fois qu'un jeton d'accès sera nécessaire.

https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-disabled reason=hijacking,
reason=bulk-account

Obligatoire: si le compte a été désactivé pour cause de hijacking, sécurisez de nouveau le compte de l'utilisateur en mettant fin aux sessions actuellement ouvertes.

Suggéré: si le compte a été désactivé pour une raison spécifique (bulk-account), analysez l'activité de l'utilisateur sur votre service et déterminez les actions de suivi appropriées.

Suggestion: si aucun motif n'est indiqué, désactivez Google Sign-In pour l'utilisateur et désactivez la récupération de compte à l'aide de l'adresse e-mail associée au compte Google de l'utilisateur (généralement, mais pas nécessairement un compte Gmail). Proposez à l'utilisateur une autre méthode de connexion.

https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-enabled Suggestion: réactivez Google Sign-In pour l'utilisateur et la récupération du compte avec l'adresse e-mail du compte Google de l'utilisateur.
https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-purged Suggestion: supprimez le compte de l'utilisateur ou fournissez-lui une autre méthode de connexion.
https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-credential-change-required Suggéré : identifiez une activité suspecte sur votre service et prenez les mesures appropriées.
https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/verification état=state Suggéré: journal indiquant qu'un jeton de test a été reçu.

Événements en double et manqués

La protection multicompte tente de renvoyer les événements qui, selon elle, n'ont pas été distribués. Par conséquent, vous pouvez parfois recevoir le même événement plusieurs fois. Si cela peut causer des actions répétées qui engendrent des désagréments pour vos utilisateurs, envisagez d'utiliser la revendication jti (qui est l'identifiant unique d'un événement) pour supprimer les événements en double. Il existe des outils externes tels que Google Cloud Dataflow qui peuvent vous aider à exécuter le flux de données de déduplication.

Notez que les événements sont distribués avec des tentatives limitées. Par conséquent, si votre récepteur est en panne pendant une période prolongée, vous pouvez passer définitivement à côté de certains événements.

Enregistrer votre destinataire

Pour commencer à recevoir des événements de sécurité, enregistrez votre point de terminaison de récepteur à l'aide de l'API RISC. Les appels vers l'API RISC doivent être accompagnés d'un jeton d'autorisation.

Vous ne recevrez des événements de sécurité que pour les utilisateurs de votre application. Vous devez donc disposer d'un écran de consentement OAuth configuré dans votre projet GCP pour pouvoir suivre les étapes décrites ci-dessous.

1. Générer un jeton d'autorisation

Afin de générer un jeton d'autorisation pour l'API RISC, créez un jeton JWT avec les revendications suivantes:

{
  "iss": SERVICE_ACCOUNT_EMAIL,
  "sub": SERVICE_ACCOUNT_EMAIL,
  "aud": "https://risc.googleapis.com/google.identity.risc.v1beta.RiscManagementService",
  "iat": CURRENT_TIME,
  "exp": CURRENT_TIME + 3600
}

Signez le jeton JWT à l'aide de la clé privée de votre compte de service, que vous pouvez trouver dans le fichier JSON que vous avez téléchargé lors de la création de la clé de compte de service.

Exemple :

Java

Avec java-jwt et la bibliothèque d'authentification Google:

public static String makeBearerToken() {
    String token = null;
    try {
        // Get signing key and client email address.
        FileInputStream is = new FileInputStream("your-service-account-credentials.json");
        ServiceAccountCredentials credentials =
               (ServiceAccountCredentials) GoogleCredentials.fromStream(is);
        PrivateKey privateKey = credentials.getPrivateKey();
        String keyId = credentials.getPrivateKeyId();
        String clientEmail = credentials.getClientEmail();

        // Token must expire in exactly one hour.
        Date issuedAt = new Date();
        Date expiresAt = new Date(issuedAt.getTime() + 3600000);

        // Create signed token.
        Algorithm rsaKey = Algorithm.RSA256(null, (RSAPrivateKey) privateKey);
        token = JWT.create()
                .withIssuer(clientEmail)
                .withSubject(clientEmail)
                .withAudience("https://risc.googleapis.com/google.identity.risc.v1beta.RiscManagementService")
                .withIssuedAt(issuedAt)
                .withExpiresAt(expiresAt)
                .withKeyId(keyId)
                .sign(rsaKey);
    } catch (ClassCastException e) {
        // Credentials file doesn't contain a service account key.
    } catch (IOException e) {
        // Credentials file couldn't be loaded.
    }
    return token;
}

Python

import json
import time

import jwt  # pip install pyjwt

def make_bearer_token(credentials_file):
    with open(credentials_file) as service_json:
        service_account = json.load(service_json)
        issuer = service_account['client_email']
        subject = service_account['client_email']
        private_key_id = service_account['private_key_id']
        private_key = service_account['private_key']
    issued_at = int(time.time())
    expires_at = issued_at + 3600
    payload = {'iss': issuer,
               'sub': subject,
               'aud': 'https://risc.googleapis.com/google.identity.risc.v1beta.RiscManagementService',
               'iat': issued_at,
               'exp': expires_at}
    encoded = jwt.encode(payload, private_key, algorithm='RS256',
                         headers={'kid': private_key_id})
    return encoded

auth_token = make_bearer_token('your-service-account-credentials.json')

Ce jeton d'autorisation peut être utilisé pour effectuer des appels d'API RISC pendant une heure. Lorsque le jeton expire, générez-en un nouveau pour continuer à effectuer des appels d'API RISC.

2. Appeler l'API RISC pour la configuration de flux

Maintenant que vous disposez d'un jeton d'autorisation, vous pouvez utiliser l'API RISC pour configurer le flux d'événements de sécurité de votre projet et pour enregistrer le point de terminaison de votre récepteur.

Pour ce faire, envoyez une requête HTTPS POST à https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:update, en spécifiant votre point de terminaison récepteur et les types d'événements de sécurité qui vous intéressent:

POST /v1beta/stream:update HTTP/1.1
Host: risc.googleapis.com
Authorization: Bearer AUTH_TOKEN

{
  "delivery": {
    "delivery_method":
      "https://schemas.openid.net/secevent/risc/delivery-method/push",
    "url": RECEIVER_ENDPOINT
  },
  "events_requested": [
    SECURITY_EVENT_TYPES
  ]
}

Exemple :

Java

public static void configureEventStream(final String receiverEndpoint,
                                        final List<String> eventsRequested,
                                        String authToken) throws IOException {
    ObjectMapper jsonMapper = new ObjectMapper();
    String streamConfig = jsonMapper.writeValueAsString(new Object() {
        public Object delivery = new Object() {
            public String delivery_method =
                    "https://schemas.openid.net/secevent/risc/delivery-method/push";
            public String url = receiverEndpoint;
        };
        public List<String> events_requested = eventsRequested;
    });

    HttpPost updateRequest = new HttpPost("https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:update");
    updateRequest.addHeader("Content-Type", "application/json");
    updateRequest.addHeader("Authorization", "Bearer " + authToken);
    updateRequest.setEntity(new StringEntity(streamConfig));

    HttpResponse updateResponse = new DefaultHttpClient().execute(updateRequest);
    Header[] responseContentTypeHeaders = updateResponse.getHeaders("Content-Type");
    StatusLine responseStatus = updateResponse.getStatusLine();
    int statusCode = responseStatus.getStatusCode();
    HttpEntity entity = updateResponse.getEntity();
    // Now handle response
}

// ...

configureEventStream(
        "https://your-service.example.com/security-event-receiver",
        Arrays.asList(
                "https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-credential-change-required",
                "https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-disabled"),
        authToken);

Python

import requests

def configure_event_stream(auth_token, receiver_endpoint, events_requested):
    stream_update_endpoint = 'https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:update'
    headers = {'Authorization': 'Bearer {}'.format(auth_token)}
    stream_cfg = {'delivery': {'delivery_method': 'https://schemas.openid.net/secevent/risc/delivery-method/push',
                               'url': receiver_endpoint},
                  'events_requested': events_requested}
    response = requests.post(stream_update_endpoint, json=stream_cfg, headers=headers)
    response.raise_for_status()  # Raise exception for unsuccessful requests

configure_event_stream(auth_token, 'https://your-service.example.com/security-event-receiver',
                       ['https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-credential-change-required',
                        'https://schemas.openid.net/secevent/risc/event-type/account-disabled'])

Si la requête renvoie HTTP 200, le flux d'événements a bien été configuré et votre point de terminaison de récepteur doit commencer à recevoir des jetons d'événement de sécurité. La section suivante explique comment tester votre configuration de flux et votre point de terminaison pour vérifier que tout fonctionne correctement.

Obtenir et mettre à jour votre configuration de flux actuelle

À l'avenir, si vous souhaitez modifier votre configuration de flux, vous pouvez envoyer une requête GET autorisée à https://risc.googleapis.com/v1beta/stream pour obtenir la configuration de flux actuelle, modifier le corps de la réponse, puis renvoyer la configuration modifiée à https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:update, comme décrit ci-dessus.

Arrêter et reprendre la diffusion de l'événement

Si vous devez arrêter le flux d'événements de Google, envoyez une requête POST autorisée à https://risc.googleapis.com/v1beta/stream/status:update avec { "status": "disabled" } dans le corps de la requête. Lorsque le flux est désactivé, Google n'envoie pas d'événements à votre point de terminaison et ne met pas en mémoire tampon les événements liés à la sécurité. Pour réactiver le flux d'événements, publiez { "status": "enabled" } sur le même point de terminaison.

3. Facultatif: Tester la configuration de votre diffusion

Vous pouvez vérifier que votre configuration de flux et votre point de terminaison de récepteur fonctionnent correctement en envoyant un jeton de validation via votre flux d'événements. Ce jeton peut contenir une chaîne unique que vous pouvez utiliser pour vérifier qu'il a bien été reçu au point de terminaison.

Pour demander un jeton de validation, envoyez une requête HTTPS POST autorisée à https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:verify. Dans le corps de la requête, spécifiez une chaîne d'identification:

{
  "state": "ANYTHING"
}

Exemple :

Java

public static void testEventStream(final String stateString,
                                   String authToken) throws IOException {
    ObjectMapper jsonMapper = new ObjectMapper();
    String json = jsonMapper.writeValueAsString(new Object() {
        public String state = stateString;
    });

    HttpPost updateRequest = new HttpPost("https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:verify");
    updateRequest.addHeader("Content-Type", "application/json");
    updateRequest.addHeader("Authorization", "Bearer " + authToken);
    updateRequest.setEntity(new StringEntity(json));

    HttpResponse updateResponse = new DefaultHttpClient().execute(updateRequest);
    Header[] responseContentTypeHeaders = updateResponse.getHeaders("Content-Type");
    StatusLine responseStatus = updateResponse.getStatusLine();
    int statusCode = responseStatus.getStatusCode();
    HttpEntity entity = updateResponse.getEntity();
    // Now handle response
}

// ...

testEventStream("Test token requested at " + new Date().toString(), authToken);

Python

import requests
import time

def test_event_stream(auth_token, nonce):
    stream_verify_endpoint = 'https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:verify'
    headers = {'Authorization': 'Bearer {}'.format(auth_token)}
    state = {'state': nonce}
    response = requests.post(stream_verify_endpoint, json=state, headers=headers)
    response.raise_for_status()  # Raise exception for unsuccessful requests

test_event_stream(auth_token, 'Test token requested at {}'.format(time.ctime()))

Si la requête aboutit, le jeton de validation est envoyé au point de terminaison que vous avez enregistré. Ensuite, par exemple, si votre point de terminaison gère les jetons de validation en les enregistrant simplement, vous pouvez examiner vos journaux pour vérifier que le jeton a bien été reçu.

Informations de référence sur les codes d'erreur

Les erreurs suivantes peuvent être renvoyées par l'API RISC:

Code d'erreur Message d'erreur Actions suggérées
400 La configuration de flux doit contenir le champ $fieldname. Votre requête au point de terminaison https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:update n'est pas valide ou ne peut pas être analysée. Veuillez inclure $fieldname dans votre demande.
401 Non autorisé. Échec de l'autorisation. Assurez-vous d'avoir joint un jeton d'autorisation à la requête, et de vérifier qu'il est valide et qu'il n'a pas expiré.
403 Le point de terminaison de diffusion doit être une URL HTTPS. Votre point de terminaison de diffusion (c'est-à-dire le point de terminaison auquel les événements RISC doivent être distribués) doit être de type HTTPS. Nous n'envoyons pas d'événements RISC aux URL HTTP.
403 La configuration de flux existante ne dispose pas d'un mode de diffusion conforme aux spécifications pour RISC. Votre projet Google Cloud doit déjà avoir une configuration RISC. Si vous utilisez Firebase et avez activé Google Sign-In, Firebase gérera RISC pour votre projet. Vous ne pourrez pas créer de configuration personnalisée. Si vous n'utilisez pas Google Sign-In pour votre projet Firebase, désactivez-le, puis réessayez d'effectuer la mise à jour au bout d'une heure.
403 Projet introuvable. Assurez-vous d'utiliser le bon compte de service pour le bon projet. Vous utilisez peut-être un compte de service associé à un projet supprimé. Découvrez comment afficher tous les comptes de service associés à un projet.
403 Le compte de service doit disposer des autorisations d'éditeur dans votre projet. Accédez à la console Google Cloud Platform de votre projet et accordez au compte de service qui accorde l'autorisation d'éditeur/propriétaire d'appels à votre projet en suivant ces instructions.
403 Les API de gestion des flux ne doivent être appelées que par un compte de service. Découvrez plus en détail comment appeler des API Google avec un compte de service.
403 Le point de terminaison de livraison n'appartient à aucun de vos domaines de projet. Chaque projet dispose d'un ensemble de domaines autorisés. Si votre point de terminaison de diffusion (c'est-à-dire celui auquel les événements RISC sont censés être diffusés) n'est pas hébergé sur l'un d'entre eux, vous devez ajouter le domaine du point de terminaison à cet ensemble.
403 Pour que vous puissiez utiliser cette API, au moins un client OAuth doit être configuré dans votre projet. RISC ne fonctionne que si vous créez une application compatible avec Google Sign-In. Cette connexion nécessite un client OAuth. Si votre projet ne comporte aucun client OAuth, le risque RISC ne vous sera probablement pas utile. En savoir plus sur l'utilisation de OAuth pour les API par Google
403

État non compatible.

État non valide.

Pour le moment, nous ne prenons en charge que les états de flux"enabled"et"disabled".
404

Le projet n'a pas de configuration RISC.

Impossible de mettre à jour l'état du projet, car il n'existe aucune configuration RISC.

Appelez le point de terminaison https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:update pour créer une configuration de flux.
4XX/5XX Impossible de mettre à jour l'état. Pour en savoir plus, consultez le message d'erreur détaillé.

Champs d'application des jetons d'accès

Si vous décidez d'utiliser des jetons d'accès pour vous authentifier auprès de l'API RISC, votre application doit demander les champs d'application suivants:

Point de terminaison Scope (Portée)
https://risc.googleapis.com/v1beta/stream/status https://www.googleapis.com/auth/risc.status.readonly OU https://www.googleapis.com/auth/risc.status.readwrite
https://risc.googleapis.com/v1beta/stream/status:update https://www.googleapis.com/auth/risc.status.readwrite
https://risc.googleapis.com/v1beta/stream https://www.googleapis.com/auth/risc.configuration.readonly OU https://www.googleapis.com/auth/risc.configuration.readwrite
https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:update https://www.googleapis.com/auth/risc.configuration.readwrite
https://risc.googleapis.com/v1beta/stream:verify https://www.googleapis.com/auth/risc.verify

Besoin d'aide ?

Commencez par consulter la section sur les codes d'erreur. Si vous avez encore des questions, publiez-les sur Stack Overflow avec le tag #SecEvents.