Aperçu

Google Wallet pour les transports en commun propose deux solutions appelées boucle fermée:

  1. Émulation des cartes en boucle fermée
  2. Possibilité d'enregistrer et de transmettre un jeton représentant un compte de backend

Dans les deux cas, ces cartes ne peuvent être utilisées que dans le réseau de l'agence de transports en commun.

Émulation des cartes en boucle fermée

Google Wallet pour les transports en commun permet d'émuler des cartes en boucle fermée pour les agences de transports en commun avec des protocoles courants, tels que MIFARE DESFire et MIFARE Plus, CMD2 (ITSO), etc. Cette solution agit de la même manière qu'une carte physique, dans laquelle le téléphone est la source d'informations et où il reproduit simplement le comportement d'une carte classique en boucle fermée.

Cela permet aux opérateurs de transports en commun de fournir des cartes virtuelles avec les mêmes protocoles que ceux utilisés par leurs validateurs de tarifs existants. Cette approche est particulièrement adaptée aux agences dont les règles tarifaires sont complexes pour les terminaux qui ne prévoient pas d'activer un système basé sur le compte.

Pour en savoir plus, consultez la section Conditions préalables.

Cartes associées à un compte avec des jetons sur le téléphone

Google Wallet pour les transports en commun offre de nouvelles solutions basées sur un compte, dans lesquelles l'agence de transports en commun gère un compte backend pour chaque utilisateur. Dans ce cas, le téléphone ne contient qu'un identifiant de compte, et la source fiable se trouve sur le serveur de l'agence de transports en commun. Ce modèle est semblable à celui d'un compte bancaire classique.

Google Wallet est compatible avec les jetons d'acheminement EMVCo, décrits dans ce document comme carte d'étiquettes privées (PLC, Private Label Card) et sert d'identifiant de compte. Cette solution utilise la même technologie que les paiements en boucle ouverte pour le transport vers le terminal, mais la PLC ne peut être utilisée que dans le réseau de l'agence de transports en commun.

Les opérateurs de transports en commun (PTO) qui acceptent déjà les paiements en boucle ouverte peuvent utiliser la même technologie basée sur l'EMVCo sur leurs outils de validation des tarifs.

Pour en savoir plus, consultez la section Conditions préalables.

La solution

Les agences de transports en commun qui intègrent l'une des solutions précédentes peuvent permettre aux utilisateurs d'acheter et de stocker une carte de transport virtuelle sur leur appareil mobile. Il peut s'agir d'un solde prépayé ou d'un solde, ou des deux. Les cartes affichent des informations importantes, telles que le solde disponible et les détails du billet (date d'expiration, validité du pass, transactions récentes, historique des voyages, etc.).

Les utilisateurs peuvent également créditer leur solde ou acheter des billets supplémentaires directement via Google Wallet ou via l'application d'une agence de transports en commun. Il existe une différence visuelle minimale dans l'interface utilisateur entre une carte en boucle fermée et une carte basée sur un compte.