Questions fréquentes

Quelle est la différence entre le score d'expérience utilisateur PageSpeed Insights et les résultats du test d'optimisation mobile ?
Le test d'optimisation mobile utilise Googlebot pour récupérer la page. PageSpeed Insights n'utilise pas Googlebot, mais récupère la page de la même manière qu'un internaute réel.

Cela signifie que le test d'optimisation mobile suit les règles du fichier robots.txt, contrairement à PageSpeed Insights. Si la récupération par Googlebot de la page, de JavaScript, de CSS ou d'autres ressources est bloquée, le test d'optimisation mobile peut ne pas parvenir à détecter si une page est adaptée aux mobiles.

Pour savoir si une page peut recevoir la mention "adaptée aux mobiles" dans la recherche Google, vous devez utiliser le test d'optimisation mobile.
J'ai un site Web mobile distinct sur m.example.com, alors que mon site pour ordinateur se trouve sur www.example.com. Que dois-je faire avec les pages mobiles de m.example.com qui n'ont pas de pages équivalentes pour ordinateur sur www.example.com ?
Vous pouvez tout à fait avoir des pages mobiles sans équivalent pour ordinateur. Assurez-vous simplement que ces pages ne comprennent pas d'élément rel="canonical" qui redirige vers une version pour ordinateur qui ne correspond pas. Gardez en tête que la réputation des pages uniquement mobiles doit se faire individuellement. Elles doivent posséder un contenu unique et être correctement associées à d'autres pages de votre site ou du Web, parce qu'elles ne recevront pas de signaux d'indexation partagés avec une version pour ordinateur existante.
Puis-je utiliser un responsive design sur certaines pages et une diffusion dynamique sur d'autres ?
Oui, l'utilisation de plusieurs configurations sur votre site ne pose pas de problème. Vérifiez seulement que chaque page fournit les bonnes indications aux moteurs de recherche. Par exemple, la page adaptative doit contenir les informations @media only screen and (max-width: 600px) {...} et la page avec diffusion dynamique doit contenir l'en-tête HTTP "Vary". Par ailleurs, si vous utilisez un responsive design hybride, par exemple un site Web adaptatif, mais avec des images affichées de façon dynamique, nous considérons toujours qu'il s'agit d'un responsive design puisque la page est presque la même. Gardez donc le balisage @media only screen and (max-width: 600px) {...} et renoncez à l'en-tête HTTP "Vary" s'il nous est spécifiquement destiné. Si vous utilisez des images adaptatives, ajoutez l'élément <picture>.
J'ai à la fois un site Web mobile et une application native. Des conseils ?
Oui. Tout d'abord, créez votre site Web mobile et vos applications natives avec une "capacité de lien profond" ou des URI qui fournissent des pointeurs vers des zones de contenu spécifiques (par rapport à une balle Flash qui n'est accessible que depuis l'écran de démarrage). Les liens profonds et les URI offrent des possibilités d'acquisition supplémentaires à votre activité via la recherche Google ou le partage sur les réseaux sociaux. Consultez ensuite la page Indexation des applications pour la recherche Google pour en savoir plus sur les moyens d'attirer plus de trafic vers votre application native depuis la recherche Google.

Envoyer des commentaires concernant…