Web Light : des pages mobiles plus rapides et plus légères dans la recherche Google

Google présente des pages plus rapides et plus légères aux internautes dont la connexion mobile est lente. Pour cela, nous transcodons (convertissons) les pages Web instantanément et proposons des versions optimisées pour les connexions lentes. Ces pages sont chargées plus rapidement et consomment moins de données. Cette technologie s'appelle Web Light. Les pages Web Light conservent la majorité du contenu pertinent et contiennent un lien permettant aux utilisateurs de voir la page d'origine. Nos tests indiquent que les pages optimisées sont chargées quatre fois plus vite que les pages d'origine et qu'elles utilisent 80 % d'octets en moins. L'accélération du chargement entraîne également une augmentation de 50 % du trafic vers ces pages.

Voici un exemple de chargement d'une page Web avec et sans transcodage :

Voir la version Web Light d'une page Web

Vous pouvez prévisualiser une version Web Light d'une page Web standard (non AMP) sur votre appareil mobile ou sur votre ordinateur de la manière suivante :

  • Sur votre appareil mobile, accédez au lien http://googleweblight.com/i?u=[your_website_URL]. L'URL doit être complète (http://www.example.com).
    OU
  • Sur votre ordinateur, ouvrez l'émulateur en utilisant le mode Appareil de Chrome avec le lien http://googleweblight.com/i?u=[your_website_URL]. L'URL doit être complète (http://www.example.com).

Comparer les temps de chargement

Vous pouvez voir un comparatif du chargement entre une page Web Light et une page non transcodée. Ce test prend plusieurs minutes.

Désactiver Web Light

Si vous ne voulez pas que vos pages soient transcodées, définissez l'en-tête HTTP sur Cache-Control: no-transform pour la réponse de votre page. Si Google voit cet en-tête, votre page d'origine sera présentée à l'utilisateur au lieu de la page transcodée.

FAQ

Généralités

Quand un utilisateur voit-il les pages Web Light ?

Les utilisateurs ne voient ces pages que si nous détectons que leur connexion est lente.

Google Analytics fonctionnera-t-il sur ma page ?

Oui. Nous ne proposons que des statistiques sur les pages vues afin de réduire la taille des pages et d'accélérer ainsi le temps de chargement. Par exemple, le suivi des événements ne fait pas l'objet d'un rapport. Notez également que Google Analytics n'est pour le moment compatible qu'avec Universal Analytics (bibliothèque JavaScript analytics.js).  
Pour les métriques de la version transcodée d'une page, la mention googleweblight.com figure à côté du nom d'hôte de la page dans Analytics. Dès lors, si l'adresse de votre page est example.com/mypage, les métriques de la page non encodée indiquent example.com/mypage, alors que celles de la page transcodée affichent example.com.googleweblight.com/mypage.

Mes pages seront-elles transcodées pour les utilisateurs dont la connexion est plus rapide ?

Les pages ne sont pas transcodées pour les utilisateurs dont la connexion est rapide.

Mes pages seront-elles transcodées pour les utilisateurs effectuant des recherches à partir d'un ordinateur ou d'une tablette ?

Les pages ne sont transcodées que sur les téléphones mobiles, pas sur les ordinateurs ni sur les tablettes.

Quels sont les navigateurs compatibles ?

Pour le moment, les pages sont transcodées pour les recherches effectuées à partir des navigateurs Chrome et Android (version 2.3 ou ultérieure) ou à partir de Google Go.

Les pages transcodées sont-elles mises en cache ?

Les pages sont généralement transcodées au moment où l'utilisateur demande à y accéder, à partir de la version actuelle de la page. Google ne met en cache le contenu principal que pendant 24 heures maximum. D'autres ressources, comme les contenus CSS ou JS et les images, peuvent être mises en cache pendant plus longtemps.

Le transcodage porte-t-il uniquement sur la page dont le lien s'affiche dans les résultats de recherche ou sur l'intégralité du site ?

Nous transcodons la page qui s'affiche dans les résultats, ainsi que toutes les pages auxquelles l'utilisateur accède à partir de cette dernière, sauf les pages ne pouvant pas être transcodées ou pour lesquelles le transcodage est désactivé.

Annonces et revenus

Quel impact cela aura-t-il sur mes revenus publicitaires ?

Nous acceptons actuellement les annonces de divers réseaux, et nous allons en inclure d'autres. Nos tests montrent que les sites transcodés génèrent 50 % de trafic supplémentaire par rapport aux sites non transcodés. Cela devrait vous aider à monétiser votre site.

Quels réseaux publicitaires sont actuellement compatibles ?

Depuis octobre 2018, nous acceptons Sovrn, Zedo, AdSense et Google Publisher Tag (GPT). Nous prévoyons d'ajouter d'autres réseaux publicitaires.

Combien d'annonces sont affichées par page ?

Pour contribuer à réduire la taille des pages et leur vitesse de chargement, nous limitons le nombre d'annonces qui y sont diffusées. Cette limite est actuellement fixée à trois annonces.

J'utilise plusieurs réseaux publicitaires. Comment Google sélectionne-t-il les annonces à afficher ?

Les annonces sont sélectionnées dans l'ordre dans lequel elles sont appelées par la page d'origine.

Je représente un réseau publicitaire non compatible. Comment mon réseau peut-il être ajouté ?

Nous ne demandons qu'à accepter votre réseau. Veuillez consulter notre page dédiée aux réseaux publicitaires.

Désactivation

Que se passe-t-il si je désactive Web Light ?

Dans ce cas, Google ne transcode pas votre page pour les utilisateurs dont la connexion est lente. Le trafic vers votre site résultant de recherches d'internautes dont la connexion est lente risque de diminuer, car ils devront attendre plus longtemps pour charger vos pages.

Je n'ai pas désactivé le transcodage, pourquoi ma page n'est-elle pas transcodée ?

En raison de restrictions techniques, certaines pages ne peuvent pas être transcodées. Nous l'indiquons également dans les résultats de recherche. Exemples :

  • Sites nécessitant des cookies (comme les sites personnalisés ou les sites dont l'accès requiert des identifiants de connexion)
  • Sites utilisant beaucoup de données (comme les sites de vidéos)
  • Autres sites techniquement difficiles à transcoder

Le user-agent Google Web Light ignore les règles du fichier robots.txt

Le user-agent Web Light n'est utilisé que pour les requêtes de navigation explicites d'un visiteur humain. Il peut donc ignorer les règles du fichier robots.txt, qui bloquent les requêtes d'exploration automatisée.