Compatibilité du navigateur

Les internautes accèdent généralement à votre site par le biais d'un navigateur. Chaque navigateur interprète le code de votre site Web de façon légèrement différente, ce qui signifie que votre site peut s'afficher différemment selon le navigateur utilisé par les internautes. En règle générale, il n'est pas conseillé de dépendre d'un fonctionnement propre à un navigateur. Par exemple, ne comptez pas sur le navigateur pour qu'il détecte correctement un type de contenu ou un encodage alors que vous n'en avez pas spécifié. En outre, voici quelques précautions qui vous permettront de vous assurer que votre site ne fonctionne pas de façon inattendue.

Tester votre site sur autant de navigateurs que possible

Une fois que vous avez terminé la conception de votre site Web, vérifiez son rendu et son fonctionnement sur plusieurs navigateurs afin de vous assurer que tous les visiteurs bénéficient de l'expérience visuelle que vous vous êtes donné tant de mal à créer. Idéalement, commencez ces tests dès que possible pendant le développement du site. Des navigateurs différents (et même des versions différentes du même navigateur) peuvent afficher des versions différentes de votre site. Pour connaître les navigateurs les plus utilisés pour consulter votre site, vous pouvez utiliser des services tels que Google Analytics.

Votre code HTML doit être correct et clair

Votre site peut s'afficher correctement dans certains navigateurs même si votre code HTML n'est pas valide. Par contre, il n'est pas garanti qu'il s'affichera correctement dans tous les navigateurs, ni dans les versions à venir de tout navigateur. La meilleure façon de vous assurer que votre page présente le même aspect dans tous les navigateurs est de la créer en utilisant des codes HTML et CSS corrects, puis de la tester dans le plus grand nombre de navigateurs possible. Un code HTML correct et clair équivaut à une bonne police d'assurance. L'utilisation du code CSS permet de distinguer la présentation du contenu et d'obtenir un meilleur rendu et un chargement des pages plus rapide. Les outils de validation, comme les validateurs HTML et CSS fournis par le Consortium W3, sont utiles pour vérifier votre site. D'autres outils tels que HTML Tidy peuvent vous aider à corriger votre code rapidement et facilement. Bien que nous recommandions l'utilisation d'un code HTML correct, cela n'a normalement aucune incidence sur la façon dont Google explore et indexe votre site.

Spécifier votre codage des caractères

Pour assurer un rendu correct du texte sur votre page, spécifiez toujours un encodage pour votre document. Insérez cet encodage en haut du document (ou du cadre), car certains navigateurs ne reconnaissent pas les déclarations de charset si elles sont placées plus loin dans le document. En outre, assurez-vous que votre serveur Web n'envoie pas d'en-têtes HTTP susceptibles d'entraîner un conflit. Un en-tête tel que content-type: text/html; charset=ISO-8859-1 remplace toutes les déclarations de charset de votre page.

Tenir compte de l'accessibilité

Tous les internautes n'ont pas nécessairement activé JavaScript sur leurs navigateurs. En outre, des technologies telles qu'ActiveX peuvent ne pas produire un rendu convenable (ni fonctionner du tout) sur tous les navigateurs. Nous vous recommandons de suivre nos consignes relatives à l'utilisation de fichiers rich media et de tester votre site dans un navigateur texte tel que Lynx. Avantage supplémentaire : les alternatives en texte seul au contenu et aux fonctionnalités rich media facilitent l'exploration et l'indexation de votre site par les moteurs de recherche ainsi que son accessibilité par les internautes qui utilisent des technologies alternatives telles que les lecteurs d'écran.