Rapports Google Maps Platform

Il est important de surveiller régulièrement l'utilisation, les quotas et les montants des factures Google Maps Platform. Contrôler ces chiffres peut vous aider à suivre les requêtes qui émanent des projets, à respecter les limites de consommation prédéfinies et à maîtriser les coûts en planifiant les budgets. Cette surveillance peut également vous permettre de détecter des interactions inattendues entre vos projets et les services Google Maps Platform.

Cloud Console

Surveillez votre utilisation de Google Maps Platform, vos quotas et vos montants de facturation à l'aide de Google Cloud Console (également appelée Cloud Console).

API et services

La page API et services de Cloud Console fournit des métriques d'utilisation pour toutes les API activées dans votre projet : les API et SDK Google Maps Platform, ainsi que les autres API et services Google.

API et services

Pour accéder aux API et aux services :

  1. Ouvrez Cloud Console.
  2. Sélectionnez un projet.
  3. Cliquez sur le bouton Menu menu, puis sur API et services.

Google Maps Platform

La section Google Maps Platform de Cloud Console fournit des métriques sur l'utilisation et les quotas des API et des SDK Google Maps Platform uniquement (qui seront désormais appelés API Google Maps Platform ou simplement API).

Tableau de bord Google Maps

Pour accéder à Google Maps Platform :

  1. Ouvrez Cloud Console.
  2. Sélectionnez un projet.
  3. Cliquez sur le bouton Menu menu, faites défiler la page jusqu'à AUTRES SOLUTIONS GOOGLE, puis cliquez sur Google Maps Platform.

Facturation

La page Facturation de Cloud Console fournit les factures et les informations associées aux coûts pour le projet que vous avez sélectionné.

Tableau de bord de facturation

Pour accéder à la facturation :

  1. Ouvrez Cloud Console.
  2. Sélectionnez un projet.
  3. Cliquez sur le bouton Menu menu, puis sur Facturation.
  4. Si vous avez plusieurs comptes de facturation, cliquez sur Accéder au compte de facturation associé.
    Vous serez redirigé vers la page Aperçu du compte de facturation associé.
  5. Dans le menu de gauche, cliquez sur Rapports.
    Vous serez redirigé vers la page des Rapports sur la facturation du compte associé.

Rapports sur l'utilisation

L'utilisation est basée sur le nombre de requêtes envoyées aux API Google Maps Platform par votre projet à l'aide des identifiants qui lui sont associés. Elle inclut les requêtes réussies, et celles qui génèrent une erreur côté serveur ou client. Les identifiants comprennent les clés API et les ID client (pour les projets du forfait Premium et ceux qui ont été migrés du forfait Premium).

Les métriques d'utilisation s'affichent dans des tableaux ("Requêtes", "Erreurs" et "Latence") et des graphiques ("Trafic", "Erreurs" et "Latence"). À des fins de suivi :

  • les métriques d'utilisation de toutes les API peuvent être filtrées par période et par API (vous pouvez également afficher le trafic, les erreurs et la latence regroupés par code de réponse, par API et par identifiant) ;
  • les métriques d'utilisation d'une API spécifique peuvent être filtrées par période et selon la version, les identifiants et les méthodes de l'API (vous pouvez également regrouper le trafic, les erreurs et la latence en fonction du code de réponse, de la méthode et de la version de l'API ainsi que des identifiants).

Page "Tableau de bord" des API et services

La page Tableau de bord des API et services fournit un aperçu des métriques d'utilisation pour toutes les API activées dans votre projet (les API Google Maps Platform, ainsi que d'autres API et services).

La page "Tableau de bord" comprend trois graphiques et un tableau. Vous pouvez filtrer l'utilisation affichée dans les graphiques et les tableaux en sélectionnant une période (entre 1 heure et les 30 derniers jours).

Le graphique "Trafic" indique l'utilisation avec le nombre de requêtes par seconde (RPS) par API. Le graphique "Erreurs" affiche le pourcentage de requêtes ayant entraîné des erreurs par API. Le graphique "Latence" montre la latence médiane des requêtes par API.

Le tableau en dessous des graphiques répertorie les API et les services activés. "Requêtes" correspond au nombre de requêtes (pour la période sélectionnée). "Erreurs" correspond au nombre de requêtes qui ont entraîné des erreurs. "Latence" (latence moyenne et au centile) correspond à la latence de ces requêtes.

Pour plus d'informations, consultez Contrôler votre utilisation des API.

Surveiller les API

Page d'aperçu de Google Maps

La page Aperçu de Google Maps contient un tableau répertoriant les API activées et les requêtes liées à l'utilisation pour les 30 derniers jours. Les requêtes par API sont également affichées sous forme de graphique. Le graphique de facturation indique votre facture en cours et votre utilisation totale pour les 3 derniers mois.

Remarque : Si vous cliquez sur le nom d'une API activée, vous serez redirigé vers la page Métriques de Google Maps pour cette API.

Aperçu

Page des API Google Maps Platform

La page des API Google Maps inclut deux tableaux. Le tableau "API activées" indique le nombre de requêtes, le nombre d'erreurs et la latence moyenne pour chaque API activée au cours des 30 derniers jours. Le tableau "API supplémentaires" répertorie les API qui n'ont pas été activées (c'est-à-dire qu'aucune utilisation n'est consignée).

Remarque : Si vous cliquez sur le nom d'une API activée, vous serez redirigé vers la page Métriques de Google Maps pour cette API.

API

Page des métriques Google Maps

La page Métriques de Google Maps affiche trois graphiques : "Trafic", "Erreurs" et "Latence médiane". Les données d'utilisation dans les graphiques peuvent être regroupées par code de réponse, API, méthode d'API ou identifiant.

En dessous des graphiques, la page "Métriques" inclut un tableau des API qui affiche les requêtes, les erreurs et la latence des API sélectionnées.

À l'aide de la liste déroulante des API située en haut et des options de filtrage dans le volet de droite, vous pouvez filtrer les métriques d'utilisation affichées en sélectionnant individuellement ou simultanément des API, des identifiants et/ou des codes de réponse. Vous pouvez également sélectionner une période (entre 1 heure et les 30 derniers jours) et la précision (par seconde ou par jour) pour les métriques d'utilisation affichées.

Métriques

Graphiques par code de réponse

Les graphiques "Trafic par code de réponse" et "Erreurs par code de réponse" répartissent l'utilisation par classe de code de réponse. Le tableau ci-dessous montre la correspondance entre l'état de la réponse de l'API Google Maps Platform et la classe de code de réponse :

État des réponses Classe de code de réponse
(2xx, 3xx, 4xx, 5xx)
Remarques
OK 2xx Réponse réussie.

Il s'agit d'une requête facturable qui sera déduite du quota.
OK 3xx Réponse réussie.

Il s'agit d'une requête facturable qui sera déduite du quota.

Par exemple, les requêtes Place Photo qui aboutissent affichent une redirection 302 vers l'image référencée.
ZERO_RESULTS 2xx La réponse réussie n'a renvoyé aucun résultat.

Il s'agit d'une requête facturable qui sera déduite du quota.
NOT_FOUND 2xx Pour l'API Directions, cela signifie qu'au moins un des emplacements spécifiés dans l'origine, la destination ou les points de cheminement de la requête n'a pas pu être géocodé.

Pour l'API Places, cela signifie que l'emplacement référencé (place_id) est introuvable dans la base de données Places.

Il s'agit d'une requête facturable déduite du quota.
REQUEST_DENIED 4xx Erreur client causée par une erreur d'authentification, une erreur d'accès, etc. Consultez la réponse de l'API pour en savoir plus.
OVER_DAILY_LIMIT,
OVER_QUERY_LIMIT,
RESOURCE_EXHAUSTED,
rateLimitExceeded,
dailyLimitExceeded,
userRateLimitExceeded
4xx Erreur client causée par un trop grand nombre de requêtes par période autorisée. Réessayez la requête ultérieurement. Pour en savoir plus, consultez la réponse de l'API.
INVALID_REQUEST (paramètre incorrect, paramètre manquant, erreur d'analyse de la requête) 4xx Erreur client causée par une requête incorrecte. Pour en savoir plus, consultez la réponse de l'API.
NOT_FOUND (404) 4xx Pour l'API Geolocation, cela indique que les entrées ne suffisent pas pour produire une estimation de position.

Pour l'API Roads, cela signifie que les entrées n'ont pas pu être raisonnablement alignées sur les routes.

Il s'agit d'une requête facturable déduite du quota.
INVALID_REQUEST (valeur de paramètre incorrecte),
MAX_WAYPOINTS_EXCEEDED,
MAX_ROUTE_LENGTH_EXCEEDED, etc.
4xx Erreur causée par une valeur de paramètre incorrecte, un nombre trop élevé de valeurs fournies, etc. Pour en savoir plus, consultez la réponse de l'API.

Il s'agit d'une requête facturable qui sera déduite du quota.
UNKNOWN_ERROR 5xx Erreur du serveur indiquant que la requête ne peut pas être exécutée : erreur interne, service surchargé ou non disponible, délai d'attente dépassé, etc.

Pour plus d'informations sur les codes d'état et les messages d'erreur, consultez la documentation de réponse de l'API qui vous intéresse (par exemple, Réponses Geocoding ou Réponses Directions).

Rapports sur les quotas

Les quotas définissent le nombre de requêtes que votre projet peut envoyer aux API Google Maps Platform. Les requêtes peuvent être limitées de trois manières : par jour, par seconde et par utilisateur par seconde. Seules les requêtes réussies et celles qui provoquent des erreurs de serveur sont comptabilisées dans le quota. Celles qui provoquent des erreurs client ne sont pas prises en compte.

L'utilisation du quota est affichée dans des graphiques, en requêtes par jour ou par 100 secondes. Les quotas actuels des API sélectionnées s'affichent dans des tableaux en dessous des graphiques d'utilisation.

Page des quotas de Google Maps

La page Quotas de Google Maps affiche les quotas et la consommation pour l'API spécifique que vous avez sélectionnée.

Le graphique d'utilisation des quotas dans Google Cloud Console indique le trafic total pour vos clés API et vos ID client. Le trafic d'ID client est également disponible dans le graphique des métriques de Cloud Console. Pour en savoir plus, consultez le problème 158809616.

La page n'affiche que les requêtes comptabilisées dans le quota : celles qui sont réussies (OK, ZERO_RESULTS) et celles qui provoquent des erreurs de serveur (NOT_FOUND, INVALID_VALUE, UNKNOWN_ERROR).

Les requêtes qui provoquent des erreurs client comme les erreurs d'authentification, d'autorisation ou d'argument incorrect (REQUEST_DENIED, OVER_QUERY_LIMIT, INVALID_REQUEST) ne sont pas comptabilisées dans le quota. Par conséquent, elles ne s'affichent pas.

Pour la plupart des API Google Maps Platform (API Static Maps, API Street View Static, API Geocoding, API Directions, API Places, API Timezone, API Geolocation et API Elevation), l'unité de quota est la requête. Il existe toutefois quelques exceptions :

  • Pour l'API Distance Matrix, le quota est un nombre de paires point de départ-point de destination.
  • Pour l'API Maps JavaScript, le quota est un nombre de chargements de carte.
  • Dans les cas du SDK Maps pour Android et du SDK Maps pour iOS, le quota est un nombre de requêtes Street View ou de chargements de panorama. Les chargements de carte sont gratuits et ne sont pas comptabilisés dans le quota.
quotas

Unités de quota

Le tableau ci-dessous indique les unités de quota des API Google Maps Platform.

API Google Maps Platform Unité de quota
Maps
SDK Maps pour Android 1 panorama
SDK Maps pour iOS 1 panorama
API Maps Static 1 requête
API Maps JavaScript 1 chargement de carte
API Street View Static 1 requête
API Maps Embed 1 chargement de carte
Routes
API Directions 1 requête
API Distance Matrix 1 élément (paire point de départ-point de destination)
API Roads 1 requête
Places
API Places 1 requête
API Geocoding 1 requête
API Geolocation 1 requête
API Time Zone 1 requête

Rapports de facturation

Afficher votre rapport de facturation

Les rapports de facturation pour votre utilisation des produits Google Maps Platform sont disponibles dans Google Cloud Console (voir Facturation).

Lire le graphique du rapport de facturation

Les rapports de facturation indiquent les coûts au fil du temps sous la forme d'un graphique en courbes empilées. La vue par défaut affiche les coûts spécifiques à l'utilisation quotidienne pour le mois en cours, regroupés par projet (pour tous les produits), y compris tout crédit d'utilisation appliqué ainsi que le coût total prévisionnel pour l'ensemble du mois en cours. Chaque courbe du graphique (et chaque ligne du tableau récapitulatif) correspond à un projet. Les projets sont classés par ordre décroissant en fonction du coût. Découvrez comment interpréter le graphique du rapport de facturation.

Rapports de facturation
Figure 1 : Rapport de facturation affichant un graphique et un tableau avec la vue par défaut

Conseil : Analyser l'utilisation et le coût par code SKU

Pour mieux comprendre les détails du modèle de paiement à l'usage et comment il se répercute sur votre mise en œuvre, examinez votre utilisation et vos coûts par code SKU.

Rapport de facturation regroupé par code SKU
Figure 2 : Tableau du rapport de facturation affichant dans chaque ligne l'utilisation et les coûts par code SKU
Filtres du rapport de facturation
Figure 3 : Filtres du rapport de facturation
Pour modifier l'affichage du rapport afin d'organiser les éléments dans chaque ligne en fonction du code SKU :
  1. Dans le panneau situé à droite du graphique, développez le filtre Grouper par.
  2. Sélectionnez Code SKU.

Le rapport de facturation dispose également des filtres Période, Projets, Produits, SKU et Emplacements, qui permet de filtrer en fonction de l'emplacement à partir duquel les requêtes API sont diffusées.

Pour classer la source de votre utilisation en plus du produit, regroupez les rapports de facturation selon l'une des valeurs répertoriées. Les trois clés associées aux API Google Maps Platform sont les suivantes : goog-maps-api-key-suffix (les quatre derniers caractères d'une clé API), goog-maps-platform-type (la plate-forme : Android, iOS, JavaScript ou service Web) et goog-maps-channel (une valeur de canal numérique définie à partir d'une requête d'API). En savoir plus sur le filtrage et le regroupement

Vous pouvez modifier l'affichage du graphique pour exclure les crédits spécifiques à l'utilisation en décochant la case Inclure les crédits dans le coût dans le panneau de droite.

Surveiller et limiter la consommation

Pour vous aider à planifier votre budget et à maîtriser vos coûts :

  • Définissez une alerte budgétaire pour suivre l'évolution de vos dépenses par rapport à un montant donné. Le budget ne limite pas l'utilisation des API. Vous êtes seulement averti lorsque le montant de vos dépenses s'approche du montant spécifié.
  • Limitez votre utilisation quotidienne d'API pour maîtriser le coût d'utilisation de vos API facturables. En définissant des limites sur les requêtes par jour, vous pouvez limiter vos dépenses. Utilisez une équation simple pour déterminer votre limite quotidienne en fonction du montant que vous souhaitez dépenser. Par exemple : (Dépenses mensuelles / prix par code SKU) / 30 = limite de requêtes par jour (pour une API). Notez que votre mise en œuvre peut utiliser plusieurs API facturables. Ajustez donc votre équation en conséquence. N'oubliez pas qu'un crédit Google Maps Platform de 200 USD est disponible chaque mois. Assurez-vous d'en tenir compte dans votre calcul.

Suivi de l'utilisation par canal

Pour suivre votre utilisation via des canaux numériques, vous devez ajouter le paramètre "channel" à vos requêtes API. Les seules valeurs autorisées pour le canal sont des nombres compris entre 0 et 999. Voici quelques exemples :

  • API Geocoding Web Service

    https://maps.googleapis.com/maps/api/geocode/json?address=1600+Amphitheatre+Parkway,+Mountain+View,+CA&key=YOUR_API_KEY&channel=1
  • API Maps JavaScript

    <script src="https://maps.googleapis.com/maps/api/js?key=YOUR_API_KEY&channel=2&callback=initMap"
    async defer></script>

Surveillez l'utilisation de votre canal directement dans le rapport de facturation. Les canaux se trouvent sous Libellés avec la clé goog-maps-channel.

Filtrer par libellé
Figure 4 : Filtrer par code SKU et par canal
Pour filtrer votre rapport de facturation par code SKU et par canal :
  1. Utilisez le filtre de code SKU Grouper par.
  2. Cliquez sur le curseur Libellés.
  3. Cliquez sur la liste déroulante Clé et sélectionnez goog-maps-channel.
  4. Cliquez sur la liste déroulante Valeur et sélectionnez les canaux numériques que vous souhaitez filtrer.

Regroupez le rapport par clé de libellé goog-maps-channel pour afficher les coûts générés par chaque canal.

Une fois que vous avez mis en œuvre les données d'utilisation des canaux dans vos requêtes, un court délai (jusqu'à 24 heures) peut s'écouler avant que les données n'apparaissent dans votre rapport de facturation.

Exporter vos données de facturation avec BigQuery

Vous pouvez également exporter vos données de facturation vers BigQuery.

BigQuery Export vous permet d'exporter des données de facturation Cloud détaillées (telles que les données d'utilisation et d'estimation des coûts) automatiquement et tout au long de la journée vers un ensemble de données BigQuery que vous avez choisi. Vous pouvez ensuite accéder à vos données de facturation depuis BigQuery pour effectuer une analyse détaillée. Vous bénéficiez ainsi d'un niveau de précision supplémentaire pour comprendre la source de votre utilisation de Google Maps Platform.

Si vous souhaitez commencer à exporter vos données vers BigQuery et à les interroger, essayez l'exemple de requête ci-dessous. Avant d'exécuter cette requête, vous devez :

  • activer la facturation et l'exportation de la facturation BigQuery dans votre compte.
  • Le format du tableau est PROJECT_ID.DATASET_NAME.gcp_billing_export_v1_BILLING_ACCOUNT_ID, où :
    • PROJECT_ID est l'ID réel de votre projet (par exemple, "my-project-123456") ;
    • DATASET_NAME est le nom de l'ensemble de données que vous avez créé (par exemple, "SampleDataSet") ;
    • BILLING_ACCOUNT_ID est une référence à votre ID de compte de facturation, précédée de "gcp_billing_export_v1_" et dont les tirets (-) ont été remplacés par des traits de soulignement (_). Par exemple, l'ID de compte de facturation 123456-7890AB-CDEF01 devient gcp_billing_export_v1_123456_789AB_CDEF01.

Remarque : Lorsque vous créez un ensemble de données, il apparaît immédiatement dans l'interface, mais le tableau à interroger ne s'affiche pas encore. Celui-ci sera généré automatiquement au bout de quelques heures. Environ 24 heures peuvent être nécessaires avant que vos données apparaissent. Votre ensemble de données BigQuery ne reflète que les données d'utilisation et de coût cumulées à partir de la date à laquelle vous avez configuré l'exportation de facturation. Autrement dit, les données de facturation ne sont pas ajoutées rétroactivement. Par conséquent, les données de facturation générées avant que vous n'ayez activé l'exportation BigQuery ne seront pas affichées.

  #standardSQL
  SELECT   Date(usage_start_time, "America/Los_Angeles") AS billing_day,
           invoice.month                                 AS invoice_month,
           service.description                           AS service,
           sku.description                               AS sku,
           (
                  SELECT l.value
                  FROM   Unnest(labels) AS l
                  WHERE  l.KEY = 'goog-maps-channel' ) AS goog_maps_channel,
           Round(Sum(usage.amount), 2)                 AS usage_amount,
           usage.unit                                  AS usage_unit,
           Round(Sum(cost), 2)                         AS cost,
           cost_type,
           currency
  FROM     `PROJECT_ID.DATASET_NAME.gcp_billing_export_v1_BILLING_ACCOUNT_ID`
  WHERE    invoice.month = '202002' -- Change the invoice month with the same format as the example.
  GROUP BY billing_day,
           invoice_month,
           service,
           sku,
           goog_maps_channel,
           usage_unit,
           cost_type,
           currency
  ORDER BY billing_day,
           service,
           sku
  

Cloud Billing :

Google Maps Platform :

État des réponses et rapports

Le tableau ci-dessous répertorie l'état des réponses et la classe du code de réponse, et indique si la requête correspondante apparaît dans les rapports sur l'utilisation, les quotas et/ou la facturation.

État des réponses Classe de code de réponse
(2xx, 3xx, 4xx, 5xx)
Rapport sur l'utilisation Rapport sur les quotas Rapport sur la facturation
OK 2xx,
3xx
Oui Oui Oui
ZERO_RESULTS,
NOT_FOUND
2xx Oui Oui Oui
REQUEST_DENIED 4xx Oui Non Non
OVER_DAILY_LIMIT,
OVER_QUERY_LIMIT,
RESOURCE_EXHAUSTED,
dailyLimitExceeded,
rateLimitExceeded,
userRateLimitExceeded
4xx Oui Non Non
INVALID_REQUEST (paramètre non valide, erreur de requête d'analyse) 4xx Oui Non Non
NOT_FOUND (API Geolocation and Roads) 4xx Oui Oui Oui
INVALID_REQUEST (valeur de paramètre non valide),
MAX_WAYPOINTS_EXCEEDED,
MAX_ROUTE_LENGTH_EXCEEDED,
etc.
4xx Oui Oui Oui
UNKNOWN_ERROR 5xx Oui Oui Non